Tout savoir sur le sarong

Savez-vous qu’il existe un vêtement universel qui transcende les cultures et les style!

Un vêtement ancien et pourtant totalement actuel.

 


 

Le sarong

Hors de l’Asie du Sud-Est, le mot « sarong » est utilisé pour désigner simplement une pièce de tissu rectangulaire que l’on enroule autour du bas du corps et que l’on noue à la hauteur des hanches. En réalité, en Indonésie et en Malaisie, une telle pièce rectangulaire, non cousue, est appelée « kain ». Ce n’est que lorsque les indonésiens ont, eu l’idée de coudre bout à bout ce tissu afin de créer une sorte de tube, que ce vêtement a pris le nom de « sarung ». Le sarong a ainsi voyagé à travers les siècles et les pays pour devenir ce qu’il est aujourd’hui !

Mieux connaître ce vêtement incroyable qu’est le sarong !

 

Le mot « sarong » vient du malais « sarung », qui signifie « étui ». Ce vêtement – qui semble simple en apparence – permet d’infinies variations dans la forme et surtout, dans le choix des tissus. C’est cette alliance entre simplicité et foisonnement créatif des motifs qui va finalement faire de cette pièce de tissu un vêtement unique.

Concrètement, le sarong est un morceau de tissu plutôt large, de forme rectangulaire. Pour créer un vêtement, on va coudre ensemble les deux côtés pour fabriquer une sorte d’étui. Cette forme cylindrique peut être modifiée au gré des utilisations, pour créer une forme plus spécifique.

Attention, il ne faut surtout pas confondre le sarong avec un paréo ou un pagne : ce sont des vêtements fondamentalement différents ! Le sarong a longtemps été assimilé – à tort – à un paréo, si bien qu’aujourd’hui, Google ne fait plus de différence entre les deux.

D’ailleurs, d’où vient le sarong?

Difficile de donner une réponse précise, car de nombreuses histoires sont racontées quant à l’origine du sarong. Voici l’histoire la plus crédible et donc la plus couramment admise:

Au 19ème siècle, les hollandais exploitaient les champs de caféiers en Indonésie tandis que les indonésiens travaillaient à la récolte. Pour se protéger du soleil en journée, et pour se réchauffer la nuit, les travailleurs ont eu l’idée de coudre bout à bout les extrémités du kain qu’ils portaient : le sarong était né. Le sarong est alors devenu populaire en Indonésie, sans distinction de classe sociale.

Aujourd’hui, il existe une variété incommensurable de sarongs en Indonésie, en fonction des régions. Chaque tribu a apporté à ce vêtement sa touche personnelle. On trouve ainsi des tissus tissés ainsi que des tissus brodés. Certains comportent des impressions ou des effets particuliers, comme le batik.

Similitudes ! Le « sarong » des autres nations

En fait, vous ne le savez peut-être pas mais le sarong est connu dans le monde entier ! En fonction des pays et des cultures, on le désigne sous d’autres noms et on ne l’utilise pas de la même manière que les indonésiens. Dans le monde arabe, le sarong est connu sous le nom d’izaar ou fouta. En Birmanie, on trouve le terme générique longyi, qui désigne différentes pièces vestimentaires birmanes.

Automne – Hiver

Printemps – Été

Où et quand utiliser le sarong ?

Le plus gros avantage du sarong, c’est qu’il évite d’être mal à l’aise en cas de très fortes chaleurs. C’est un vêtement parfaitement adapté pour se détendre sur la plage, mais aussi pour des promenades en pleine nature. Ou encore, tout simplement, pour se détendre à l’intérieur de sa maison, prier ou méditer. Le sarong s’adapte à toutes les situations : c’est un vêtement simple mais tellement confortable !

Bien sûr, le sarong peut aussi être porté en hiver : vous pourrez l’utiliser comme une écharpe ou un chèche. Son esthétique lui permet d’être parfaitement compatible avec tous les types de vêtements : vous ne serez jamais ridicule !

Comme il n’est pas encore très répandu en Occident et particulièrement en France, en l’adoptant, vous vous démarquerez avec élégance et ferez la différence .

C’est un extraordinaire accessoire de mode qui pourra s’adapter au style de vie qui vous convient. Que vous soyez amoureux de la nature, soucieux de votre bien-être, en vacances ou au travail, amoureux des dernières tendances de la mode ou au contraire plus classique, le sarong s’adapte à toutes vos envies, par sa simplicité et les infinies possibilités de personnalisation.

L’essayer, c’est vraiment l’adopter… pour de très longues années !